...s'est bien passée! Elle n'a (je cite) "pas eu peur et n'a même pas pleuré!".

Elle est rentrée sereine et souriante, elle a dévoré à midi et a passé un après-midi très calme avec le confetti et moi.

J'ai du lire BEAUCOUP d'histoires sur le canapé pendant la sieste du confetti et j'ai sauté l'étape du bain (à 13H30 chez nous si vous avez suivi!) puisque nous pouvions le prendre plus tranquillement mercredi (journée sans école, non mais!) mais la journée s'est bien passée et la gommette est même partie faire une balade à vélo au jardin avec son papa vers 17h00, c'est dire!

Elle dormait à points fermés à 19H30.

Nous savons qu'elle a vu la petite que j'acceuillais l'an passé, qu'elle a chanté "pomme d'apis", qu'elle a tenu la main d'une petite fille, qu'elle a eu une "récréation" et que "les garçons, à l'école font pipi debout"!

Passons aux choses qui fâchent: l'école sur 5 jours avec mercredi matin.

La gommette n'ira pas à l'école cinq matinée de suite. Elle rentrera à la maison "au calme" en milieu de journée, se couchera tôt et se lèvera aussi tard que possible.

Certains petits se lèveront tous les jours de la semaine, prendront le bus (juqu'à 1h40/jour pour certain), mangeront à la cantine, dormiront en dortoir avant de rester en périscolaire et de reprendre le bus.

D'écrire ça, je me dis que rien ne va plus.

On me rétorque "je n'ai pas le choix, je bosse!"(et pas de parents? pas d'assistante maternelle à moins de 200KM?)

MOI AUSSI : 40h/semaine sur 4jours avec le confetti (et le CE2) en tant qu'assistante maternelle +8h00 de couture environ dans mon atelier le week-end.

Ceci étant, j'ai choisi mon mode de vie pour élever ma fille dans les meilleures conditions, je gagne à peine 600 euros toutes activités confondues pour 48H de travail hebdomadaire et je me prive (?) de beaucoup de choses...superflues!

Je le dis sans m'en plaindre mais je ne suis pas non plus "chanceuse" de pouvoir offrir cette qualité de vie à ma fille, je suis seulement

RESPONSABLE DE MES CHOIX.

Je trouve cela honteux que tous, parents et politiques se cachent derrière des phrases toutes faites de ce genre et du genre "ils apprennent mieux le matin, c'est tout bénéf!", "ça marche très bien en Angleterre!", "il sont mieux là que devant la TV"...je ne vous le fait pas dire mais qui l'allume, au fait, la TV?

Chez nous les choses sont claires, si l'absence de notre fille pose problème le mercredi, elle rentrera à l'école à 6ans....si les choses ont évoluées d'ici là!

Mais c'était chouette quand même cette première rentrée...